« Finance » et « éthique » : une association possible ?

Cette association « finance éthique » ou « finance responsable » vous parait-elle étrange ? Est-il possible que des acteurs cherchent autre chose que la maximisation de leurs intérêts financiers ?
Si la finance éthique existe est-elle pour autant rentable ? Offre-t-elle des débouchés professionnels ?

Les réponses a toutes ces questions et plus encore se trouvent dans l’interview suivant de Nicolas Mottis par la revue Finance Grandes Ecoles sur le thème « Peut-on parler de finance éthique ? ».

Revue Finance Grandes Ecoles juin 2014-2

Extrait de mon nouveau livre : entre théories, réalités et évolutions.

ISR &

Finance responsable isr et finance responsable

 

Dans ce livre, né de la collaboration de plusieurs auteurs que j’ai eu le plaisir de coordonner, nous proposons un panorama des enjeux théoriques et opérationnels des marchés financiers. Cet ouvrage pose le cadre institutionnel et permet de comprendre que le champ de la finance est un secteur en pleine évolution.

 

« Il existe depuis longtemps, sur les marchés financiers, des acteurs poursuivant autre chose que la stricte maximisation du profit. Ils ont souvent eu de fortes convictions politiques, religieuses ou économiques, et ont cherché à utiliser leur pouvoir financier pour influencer les pratiques des entreprises vers davantage de responsabilité en matière environnementale, sociale ou de gouvernance. Mieux combiner performance financière et extra-financière (ou ESG pour Environnement /Social /Gouvernance) est au coeur de ces approches souvent associées à l’appellation « Investissement Socialement Responsable » (ISR). Elles ont aujourd’hui un impact qui va bien au-delà de quelques niches limitées des marchés financiers et inspirent de plus en plus fortement les pratiques de nombreux acteurs motivés par une finance plus responsable. Leur impact grandit rapidement et les fonds qu’ils gèrent ont déjà un poids réel sur l’économie. Associant les meilleurs experts académiques et praticiens, cet ouvrage offre un panorama des enjeux théoriques et opérationnels du domaine. Il pose les termes des débats critiques qui l’entourent et propose des voies d’amélioration pour l’avenir. Nous l’avons voulu riche sur le fond pour des familiers du domaine et aussi accessible à des étudiants ou cadres et dirigeants simplement intéressés par le thème. »